L’araignée des jardins

«L’araignée des marais»

Une photo d’araignée prise non loin d’un champ de quenouilles, sur l’île du Havre-Aubert, après la pluie. Quelle est donc cette espèce? dont on ne peut dire exactement la taille selon la photo.  Il s’agit quand même d’une «grosse bête», avec un doigt de femme en arrière-plan. Admirez!

À cause d’une apparente parenté avec la classique épeire diadème (Araneus diadematus), j’en ai déduit que c’était dans la famille des Araneidae.  Ensuite, en raison du dos qui est très jaune et noir, ce fut assez facile à identifier: Argiope aurantia. Ce dernier lien (Insectarium de Montréal) nous apprend le mot STABILIMENTUM, structure en allant en zig-zag de haut en bas de la toile des Argiope.  Très belle espèce.  Le dessin du corps  semble se répéter dans cette image de femelle (femelle qui peut d’ailleurs, selon la source de cette deuxième image, atteindre 8 cm d’envergure avec un corps de 4cm!):

Vidéos d’Argiope aurantia:
http://www.youtube.com/user/IloveSPIDERZ#p/u/36/Fn0FOlxJZrA

Publicités

Une réponse à “L’araignée des jardins

  1. Cette espèce se rencontre du Sud du Canade à l’Amérique Centrale… On voit qu’aux Îles-de-Madeleine, l’araignée est plus maigre qu’ailleurs! Ptête une question de saison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s